Budget 2010-2011

Contexte budgétaire et faits saillants

Le budget 2010-2011 est établi en tenant compte du contexte budgétaire provincial. Les négociations salariales n’étant pas encore terminées, le présent budget ne prévoit pas d’indexation salariale. Concernant les autres coûts, puisque le MELS n’a pas octroyé de revenus additionnels, la Commission scolaire a dû puiser à même ses propres budgets pour assurer l’équilibre budgétaire.

Bien qu’il existe encore une grande opposition au Projet de loi 100 et que nous ayons obtenu que très peu de réponses et aucune balise concernant son application, ce budget comporte néanmoins certaines économies que nous devions appliquer :

• non-remplacement de 3 retraites du personnel autre qu’enseignant;
• diminution des frais de déplacement de 25 %;
• diminution des frais de publicité de 25 %.

Malgré toutes ces nouvelles contraintes, nous sommes en mesure d’annoncer les investissements additionnels suivants :

• des ressources éducatives pour le CFGA plus importantes;
• une plus grande marge de manœuvre au CFPJ (opérations courantes et MAO);
• des ajouts de ressources professionnelles (principalement au secteur des jeunes);
• des ajouts de ressources (enseignantes et de soutien).

En terminant, le budget est présenté uniquement sur la base des PCGR et comporte une écriture de financement pour combler les écarts dus aux PCGR ce qui permet de respecter la contrainte limitant les dépenses excédentaires à 10 % du surplus au 30 juin 2008.

Cliquez ici pour consulter le document complet du budget 2010-2011.


Avez-vous Acrobat Reader?
Sinon, cliquez ici.