Budget 2011-2012

Budget 2011-2012

Contexte budgétaire et faits saillants 

Le présent budget tient compte des nombreuses et importantes compressions exigées aux commissions scolaires par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS). En effet, la Commission scolaire De La Jonquière devait absorber des coupures de l’ordre de 1 347 000 $ à la suite de la parution des Règles budgétaires 2011-2012 du MELS qui, par surcroît, ont été publiées plus d’un mois après le budget provincial.

Les pistes de solutions pour atteindre l’équilibre budgétaire ont donc dû être trouvées dans un délai très court alors que les consultations étaient très avancées (directions d’établissement, syndicats, etc.)

Comme mentionnée dans les règles budgétaires internes, la diminution du financement en formation professionnelle (FP), environ 500 000 $, a été assumée principalement par la FP. Les budgets décentralisés des autres secteurs ont également participé à l’effort.

Pour ce qui est du solde, soit environ 847 000 $, plusieurs pistes de rationalisation sont envisagées :

• report d’une année dans l’affichage des postes de:
     o direction générale adjointe; 
     o conseiller pédagogique;
• réorganisation des postes de directions des écoles primaires:
     o abolition du ½ poste de soutien aux directions des écoles primaires;
     o réorganisation dans l’attribution des tâches de direction du CRM et du CFER;
     o ajout de deux (2) directions ayant la responsabilité de deux (2) écoles;
• abolition d’un poste de secrétaire au Service du secrétariat général et des communications;
• diminution du budget annuel pour le renouvellement des manuels scolaires;
• ajustement des budgets de consommation énergétique;
• utilisation des nouvelles mesures gouvernementales pour maintenir des postes de professionnels et d’enseignants;
• transfert d’une partie des remboursements de dettes à long terme dans les investissements;
• annulation de l’activité de la rentrée visant tout le personnel;
• réduction du catalogue des fournitures de bureau;
• diverses autres mesures.

Toutes ces mesures de rationalisation nous permettent de présenter un budget qui respecte les règles d’équilibre budgétaire du MELS (incluant une partie du 10% d’appropriation du surplus au 30 juin 2010).

Finalement, ce budget a été préparé avec de nouveaux outils qui faciliteront le suivi budgétaire et qui, nous l’espérons, permettront à l’ensemble des unités administratives d’obtenir des lectures financières plus précises et plus fréquentes en cours d’année.

Cliquez ici pour consulter le document complet du budget 2011-2012.

 
Avez-vous Acrobat Reader?
Sinon, cliquez ici.