Budget 2014-2015

Budget 2014-2015 

En raison des élections provinciales, le calendrier budgétaire des commissions scolaires a été passablement perturbé. En effet, la première version des règles budgétaires du MELS n’a été publiée que le 13 juin 2014. Cette version des règles budgétaires comporte des compressions de l’ordre de 2 000 000 $ pour la Commission scolaire De La Jonquière.

Afin d’équilibrer son budget, notre Commission scolaire a dû faire des choix difficiles. Tous les secteurs ont été mis à contribution et plusieurs pistes de solutions ont été analysées.


Les principales solutions retenues sont les suivantes : 

• économies et rationalisation dans les plans d’effectifs :

  • économies reliées aux nouvelles affectations des postes de gestionnaires;
  • diminution du nombre de postes et réorganisation de certains services professionnels (bibliothécaires, psychologues, travailleuse sociale et AVSEC);
  • réduction du nombre de postes de soutien administratif et technique (technicien en arts graphiques,     technicien en documentation et technicien en organisation scolaire);
  • réorganisation majeure au Centre des services aux entreprises (regroupement avec le Centre de formation professionnelle Jonquière);


• diminution des sommes consenties aux budgets décentralisés aux établissements :

  • efforts additionnels exigés de la formation professionnelle et de la formation générale des adultes;
  • diminution partielle ou complète des allocations supplémentaires décentralisées aux écoles primaires et secondaires (écoles de rang décile 1 à 7, mesure SIAA, aide aux devoirs, écoles en forme et en santé et achat de livres de bibliothèque);
  • réduction des allocations du MELS relatives aux services de garde;


• rationalisation de certains postes de dépenses :

  • diminution des frais de déplacement et de perfectionnement, des frais de téléphonie cellulaire, des frais d’entretien et réparations, des frais de récupération et des frais mensuels d’utilisation d’Internet;
  • retrait d’un circuit d’autobus scolaire;
  • économies au niveau des frais d’assurance;
  • réduction des coûts relatifs au protecteur de l’élève à la suite d’un partage de ressources avec les commissions scolaires de la région;


• utilisation d’une partie du surplus pour équilibrer le budget.

Parallèlement, des ajouts de ressources enseignantes seront réalisés dans la mesure de soutien à l’intégration à la formation générale des jeunes, un orthopédagogue pourra être embauché en formation professionnelle et des heures de techniciens en éducation spécialisée ont été ajoutées. Des investissements importants seront réalisés dans plusieurs immeubles de la Commission scolaire, notamment le projet de 14 M $ pour l’ajout d’espaces polyvalents au Centre de formation professionnelle Jonquière, édifice du Royaume sera amorcé en 2014-2015.

Finalement, le taux de la taxe scolaire augmentera uniquement de 1,46 % soit moins de 0,5 cent du cent dollars d’évaluation. Cette augmentation correspond à l’augmentation des dépenses financées par cette source de revenus.

Cliquez ici pour consulter le document complet du budget 2014-2015