Budget 2015-2016

Contexte budgétaire et faits saillants

Les dernières années sont synonymes de fortes compressions exigées par le gouvernemet pour l'atteinte de l'équilibre budgétaire. Le présent budget tient compte, à la suite de la parution du projet des Règles budgétaires 2015-2016 du MEESR, de coupures de l'ordre de 1 959 000 $ pour la Commission scolaire De La Jonquière.

Afin d'équilibrer son budget, notre Commission scolaire a dû, encore une fois, faire des choix difficiles. Tous les secteurs ont été mis à contribution et plusieurs pistes de solutions ont été analysées.

Les principales solutions retenues sont les suivantes:

  • économies et rationalisation dans les plans d'effectifs:
    • diminution du nombre de gestionnaires, économies reliées aux  nouvelles affectations et non-remplacement de certains gestionnaires;
    • diminution du nombre de postes et réorganisation de certains services professionnels (conseiller pédagogique, conseiller en orientation, et non-remplacement de congés);
    • réduction du nombre de postes de soutien administratif et technique (technicien en administration, technicien en documentation, technicien en informatique, ouvrier certifié d'entretien);
    • réduction de la somme consacrée à la rémunération des commissaires en raison du nouveau Décret;
    • économies reliées aux mesures d'optimisation mises en place et au programme de départ volontaire;
       
  • diminution des sommes consenties aux budgets décentralisés aux établissements:
    • efforts additionnels exigés à tous les secteurs;
    • réduction des allocations du MEESR relatives aux services de garde pour les journées pédagogiques;
       
  • rationalisation de certains postes de dépenses:
    • diminution des frais de déplacement et de perfectionnement, des frais de transport scolaire et de certains frais d'entretien;
    • rationalisation des frais de publicité rendue possible grâce à l'utilisation accrue des médias sociaux;
    • rationalisation du budget consacré aux sports et aux partenariats régionaux;
    • réduction du budget consentie l'an dernier aux élections scolaires.

Parallèlement, ce budget prévoit les sommes nécessaires pour confirmer des ajouts de ressources professionnelles qui ont été réalisées en 2014-2015. Le budget afférent à la consommation énergétique a été bonifié. Les investissements importants amorcés en 2014-2015 dans plusieurs immeubles de la Commission scolaire, notamment le projet de 14 M$ pour l'ajout d'espaces polyvalents au Centre de formation professionnelle Jonquière, édifice du Royaume se poursuivront.

De plus, le taux de la taxe scolaire augmentera de moins de 1 % soit 0,2 cent du cent dollars d'évaluation. Cette augmentation correspond à l'augmentation des dépenses financées par cette source de revenus.

Enfin, pour une première année, les frais d'administration représenteront moins de 5 % du budget total de la Commission scolaire. Ils s'établiront à 4,92 % pour l'année 2015-2016.

Cliquez ici pour consulter le document complet du budget 2015-2016