Budget 2016-2017

Contexte budgétaire et faits saillants

Après plusieurs années de compressions budgétaires, la Commission scolaire peut enfin compter sur des règles budgétaires exemptes de nouvelles compressions pour l’année 2016-2017. La situation financière de la Commission scolaire et certaines rationalisations de dépenses permettent à la Commission scolaire, d’utiliser entièrement les nouvelles sommes mises à sa disposition afin d’augmenter les services directs aux élèves tout en conservant un budget équilibré.

Ce budget prévoit les sommes nécessaires aux réinvestissements suivants :

  • ajout de personnels pour le soutien à l’intégration des EHDAA dans les classes ordinaires;
  • ajout de personnels pour le renforcement de la lecture et de l’écriture au primaire dans les milieux les plus défavorisés;
  • ajout d’une classe pour la maternelle 4 ans à temps plein (conditionnellement au respect des exigences du Ministère);
  • ajout de sommes pour assurer la vitalité dans les petites communautés;
  • ajout des postes suivants :
    • psychologue;
    • direction adjointe au secondaire;
  • direction générale adjointe;
  • ajout de sommes pour soutenir et assurer la présence de repas chauds dans les écoles secondaires   et au Centre de formation professionnelle – Édifice du Royaume;
  • ajout de sommes pour des projets de développement organisationnels.

Également, le Ministère a annoncé qu’un certain nombre d’autres mesures, plus modestes, viendront s’ajouter en cours d’année.

De plus, le budget prévoit les sommes nécessaires pour rétablir le financement de la mesure d’aide individualisée et celle d’achat de livres de bibliothèque.

En terminant, le taux de la taxe scolaire augmentera de moins de 0,4% soit 0,1 cent du cent dollars d’évaluation. Cette augmentation correspond à l’augmentation des dépenses financées par cette source de revenus.

Cliquez ici pour voir le document complet du budget 2016-2017