États financiers 2011-2012

Le Conseil des commissaires de la CSDLJ a pris connaissance du rapport de l’auditeur indépendant et des états financiers pour l’année scolaire 2011-2012. Malgré des compressions budgétaires de l’ordre de 1 347 000$, la CSDLJ a atteint l’équilibre budgétaire.

Un surplus de 680 414$ a été constaté. Il importe de mentionner que de ce montant, 400 000$ provient d’une mesure exceptionnelle du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport. Lors de l’année 2010-2011, le MELS avait décidé de ne pas verser la totalité des allocations pour pallier certaines augmentations de salaire découlant des conventions collectives du personnel, qui représentaient 400 000$. Pour l’année 11-12, le Ministère s’est ravisé et a redonné ce montant à la Commission scolaire. Donc, avec un léger surplus de 280 414 $ sur un budget de 102 817 000$, on peut parler ici d’équilibre budgétaire.

L’équilibre budgétaire a pu être atteint notamment grâce à plusieurs mesures mises en place, notamment en ce qui a trait à l’application de la Loi 20 et du suivi des recommandations du Vérificateur général du Québec, dont le remplacement d’une personne qui quitte pour la retraite sur deux et la diminution de 10 % des dépenses de nature administrative. À ce chapitre, la CSDLJ est fière de constater que ses efforts ont permis une diminution de 17 % des dépenses administratives, ce qui est 7 % supérieur à la demande initiale du MELS. La CSDLJ est particulièrement fière d’avoir pu diminuer de façon considérable ses dépenses, tout en préservant les services aux élèves.

Au chapitre des dépenses administratives, elles sont passées de 6,6 M$ en 2010-2011 à 6,1 M$ en 2011-2012, ce qui représente une diminution de près de 500 000$. À titre d'exemple, notons les économies importantes réalisées en frais de déplacement, de perfectionnement et publicité. 
 

Cliquez ici pour consulter le rapport financier 2011-2012.


Avez-vous Acrobat Reader?
Sinon, cliquez ici.