Un peu d'histoire

En 1953, ce sont des bâtiments militaires qui font office de locaux de classe pour les élèves du quartier Saint-Mathias. En septembre de cette année, constatant qu’ils ne répondent plus aux besoin de la clientèle, un terrain est acquis pour la construction de la future école Sainte-Lucie.

Selon les plans des architectes Lamontagne et Gravel, les Constructeurs du Saguenay Ltée érigent l’école au coût de 642 000$. Elle recevra officiellement le nom de Sainte-Lucie le 14 septembre 1955. La direction de l’établissement est confiée aux soeurs du Bon-Conseil.

Pendant l’année 1955-1956, l’école accueille 414 étudiants, répartis en 16 classes, alors que son personnel est composé exclusivement de femmes célibataires. On procède à un agrandissement dès 1962 en ajoutant 10 classes ainsi qu’une résidence pour les religieuses.

L’année 1969-1970, l’école Sainte-Lucie compte 1016 élèves en ses murs. Ils sont répartis en 34 classes. C’est en 1971 que la direction de l’école devient laïque. C’est monsieur Bertrand Duchesne qui en est le premier directeur.

 

 

 

 

 

Le gymnase de l’école est utilisé comme chapelle de 1955 à 1965. Un fait malheureux dans l’histoire de l’école Sainte-Lucie, est l’incendie de l’ancienne résidence des religieuses en 1970. Cette école fut la dernière à être construite dans la grande cité d’Arvida.


Inspiré du document D’hier à aujourd’hui 1866 à 1999 page 22, Commission scolaire de la Jonquière 1999 (Production des Services du secrétariat général et des communications)